Communiqué de presse du 30 septembre 2014

Paul ARRIVE et Danielle LAUMONT réagissent aux propos de l'avocat de TRIVALIS

Monsieur Paul ARRIVE et Madame Danielle LAUMONT, en suite du compte rendu d'audience publié dans l'édition du journal OUEST-FRANCE du 30 septembre 2014,Souhaite vivement réagir aux propos tenus par Maître TERTRAIS dans les colonnes du journal Ouest-France. Cet avocat indique que le Directeur du laboratoire ANALYTIKA, lequel a procédé à l'analyse d'un compost dont le caractère pollué est suspecté, aurait affirmé, dans une déposition enregistrée par la gendarmerie, que les normes sanitaires auraient été respectées par TRIVALIS.

L'avocat de TRIVALIS en conclut que '' ce qui a été dit en conférence de presse sur les dangers du compost - et qui donne présentement lieu à des poursuites pour diffamation - était faux '', et s'inscrivait dans le cadre '' d'une manipulation ''  de Paul ARRIVE et de Danielle LAUMONT.

Monsieur Paul ARRIVE et Madame Danielle LAUMONT entendent préciser que le Directeur du laboratoire ANALYTIKA, lorsqu'il a été entendu par les gendarmes dans le cadre de l'enquête, a expressément indiqué sur le procés-verbal que l'analyse qu'il avait effectué selon une méthode de couplage chromatographique/spectophotométrique a fait '' ressortir que l'échantillon contient des phtalates, dont la toxité et les caractères cancérigènes probables pour l'homme et perturbateur endocrinien sont aujourd'hui reconnus ''. '' Egalement la présence de métaux lourds à teneur préoccupantes: du plomb à teneur de 1604 mg/kg alors que les teneurs moyennes sont comprises entre 10 et 700 mg/kg et du cadmnium à une teneur de 3.96 mg/kg alors que les teneurs moyennes sont comprises entre 0.1 et 1.0 mg/kg ''.

Le Directeur du laboratoire ANALYTIKA ajoute dans sa déposition que '' cette analyse met en évidence une pollution inattendue que les normes ne prennent pas en compte '' et que '' la FEVE est de bonne foi ''.

Il est donc faux de prétendre, à partir de cette déposition de gendarmerie qu'il y aurait eu une quelconque manipulation de la part de Danielle LAUMONT et de Paul ARRIVE. La plainte pour faux et usage de faux déposée par le syndicat TRIVALIS a du reste été classée sans suite par le Procureur de la République.

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×